Depuis quelques mois, les habitudes de consommation des Français ont migré vers le numérique. Aussi, il a été constaté que de plus en plus de consommateurs souhaitaient acheter de manière plus responsable. Des changements auxquels les communicants ont du rapidement s’adapter.

De surconsommation vers l’éco-responsable

Alors que des géants de l’internet comme C-discount ou Amazon sont indétrônables, des sites marchands de produits à bas prix tel que Wish, conquièrent de plus en plus de marché. Ces nouvelles plateformes séduisent les consommateurs à la recherche de bonnes affaires. Paradoxalement, les sites de seconde main enregistrent une augmentation des ventes et les Français se renseignent davantage sur les produits écologiques et équitables. Les consommateurs en ligne deviennent plus écoresponsables. 

Comment adapter sa communication

C’est là qu’intervient le marketing vert : une promotion respectueuse des Hommes et de l’environnement. L’objectif est de valoriser des produits et une consommation responsable, écologique et équitable, sans pousser à la surconsommation. Ce qui se traduit par le développent de marché local ou encore d’emballage recyclé ou recyclable. Ce que les grandes marques ne manquent pas de faire. Parmi les exemples les plus récents : les bouteilles 100% recyclées et recyclables d’Evian ou encore les maillots de bain recyclé à partir des pailles retiré de la vente chez McDonald’s.

Conclusion

Bien que ces marques aient pris position pour le développement durable, leurs initiatives ont beaucoup été critiqué. Il leur a été reproché de se servir de l’écologie pour atteindre un nouveau segment de clientèle sans se soucier des véritables enjeux. Alors, phénomène de mode ou réelle prise de conscience ?

Crédit photo © McDonald’s